Former les agriculteurs et les jardiniers de demain

Le modèle agricole proposé par la permaculture et l’agroécologie repose sur la connaissance. Connaissance des écosystèmes et de leur fonctionnement, connaissance de l’agronomie, connaissance des plantes et des insectes, connaissance du sol… Le suivi et l’observation constituent le point de départ de toutes nos démarches, que ce soit lors de la conception du lieu ou lors de sa gestion quotidienne. Par ailleurs, les pratiques du micro-maraîchage bio-intensif font appel à des outils et des savoir-faire nouveaux dont la maîtrise technique nécessite plusieurs années de pratique et d’exercice. Le pilotage au quotidien d’une microferme repose sur des outils d’organisation et de planification qu’il faut apprendre à concevoir et à maîtriser.

Les connaissances et les compétences indispensables pour devenir maraîcher et concevoir sa microferme en permaculture sont nombreuses, complexes et demandent du temps pour être pleinement et correctement assimilées.

Lorsque nous travaillions sur la Ferme biologique du Bec Hellouin, nous intervenions régulièrement dans les formations dispensées par l’Ecole de permaculture. Nous avons pu nous rendre compte des enjeux réels qui existent aujourd’hui autour de la formation des porteurs de projets mais aussi autour de la production et de la transmission des connaissances. Ces constats ont été renforcés lors de notre expérience lilloise durant laquelle nous avons eu l’occasion de former plusieurs profils (personnes en insertion, stagiaires agronomes, porteurs de projets…).

La solidité de la formation est déterminante pour la réussite d’un projet d’installation. Nous n’avons que trop vu de porteurs de projets sortir de quelques semaines d’enseignement théorique, enchaîner quelques jours de pratiques et se lancer dans une installation. Acquérir les connaissances est la première étape. Mais elle ne suffit pas. Il faut aussi assimiler et développer les bonnes compétences puis apprendre à travailler avec le bon rythme, respecter les postures et les cadences. Ensuite, apprendre à devenir autonome, puis force de proposition. Pas à pas, on développe une vision globale et on devient capable de prendre des décisions. Au final, on apprend à sortir de sa zone de confort : tirer des enseignements du passé et du présent pour construire différemment l’avenir et innover.

Amoureux tous les deux de notre métier, convaincus du potentiel du micro-maraîchage bio-intensif inspiré de la permaculture et désireux de partager notre passion, nous souhaitons contribuer à l’essaimage des modèles agricoles durables en proposant de former et d’accompagner les porteurs de projets d’aujourd’hui, les agriculteurs de demain, mais également tous les acteurs désireux de s’investir pour une agriculture à la fois novatrice, productive et durable. Aux Jardins de Brenne, créer une ferme n’est pas une fin en soi. Notre objectif est de créer un lieu de partages, d’échanges, de formations et d’informations et surtout de production de connaissances.

Charles et Perrine Hervé-Gruyer, créateurs de la Ferme biologique du Bec Hellouin, nous ont encouragés à nous aventurer dès que possible dans l’univers de la formation, conscients tous deux des besoins actuels et des enjeux qui s’y cachent. Ils nous ont conseillés pour la création de notre première formation et nous les remercions sincèrement d’avoir accepté de partager leurs expériences avec nous.

Aux Jardins de Brenne, nos expériences respectives nous ont permis d’acquérir des compétences nous permettant d’envisager légitimement ce type d’activité.